Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
La Chine et l'Ouzbékistan devraient accélérer leur coopération dans l'ère post-pandémique (MAE chinois)
2020/09/11

La Chine et l'Ouzbékistan devraient accélérer leur coopération afin de promouvoir davantage les liens bilatéraux, a estimé jeudi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une rencontre avec son homologue ouzbek Abdulaziz Kamilov en marge d'une réunion des chefs de la diplomatie de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Moscou.

Il a indiqué que les présidents chinois Xi Jinping et ouzbek Chavkat Mirziyoïev avaient établi une amitié et une confiance mutuelle fortes, qui non seulement donnent une garantie politique solide au partenariat stratégique global liant les deux pays, mais aussi une forte impulsion à leur coopération globale.

Les deux pays devraient continuer de mettre en œuvre les importants consensus auxquels sont parvenus leurs dirigeants, ainsi que préparer et renforcer la planification afin d'accélérer la coopération et les liens bilatéraux dans l'ère post-pandémique, a souligné M. Wang.

Depuis le début de la pandémie de nouveau coronavirus, la Chine et l'Ouzbékistan ont mené une coopération fructueuse dans la lutte contre ce fléau, a-t-il salué.

La Chine est disposée à continuer de fournir une aide anti-pandémique pour répondre aux besoins de l'Ouzbékistan, en particulier pour construire un centre médical traditionnel sino-ouzbek qui jouera un rôle positif dans la lutte contre le fléau et la préservation de la santé des populations dans ce pays, selon lui.

Le chef de la diplomatie chinoise a aussi noté que les deux parties devraient approfondir leur coopération dans l'édification de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR), discuter activement de la construction de la ligne ferroviaire Chine-Kirghizistan-Ouzbékistan dans un esprit d'ouverture et avec une attitude scientifique, renforcer la communication et la coordination sur la question de l'Afghanistan et d'autres points chauds dans la région, ainsi que favoriser un nouveau développement des relations sino-ouzbèkes dans divers domaines.

Pour sa part, M. Kamilov a noté que lorsque son pays était confronté à la pandémie de nouveau coronavirus, la Chine avait été le premier pays à lui donner un coup de main, rappelant qu'elle lui avait envoyé des experts médicaux et soutenu de façon désintéressée sa lutte contre le virus.

D'après lui, l'Ouzbékistan s'est engagé à approfondir son partenariat stratégique global et fructueux avec la Chine, à maintenir et à renforcer la communication et les échanges à tous les niveaux, ainsi qu'à promouvoir l'édification conjointe de l'ICR, en particulier l'échange d'expériences en matière de réduction de la pauvreté.

L'Ouzbékistan apprécie hautement et soutient le mécanisme de réunion des ministres des Affaires étrangères entre cinq pays d'Asie centrale et la Chine, se disant prêt à renforcer la communication et la coopération avec la Chine sur les questions régionales et internationales, a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print