Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
La Chine et l'Inde parviennent à un consensus sur l'apaisement des tensions aux frontières
2020/09/11

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar sont parvenus jeudi à un consensus en cinq points sur l'évolution de la situation dans leurs zones frontalières et sur les relations bilatérales.

Dans un communiqué conjoint publié après leur rencontre en marge d'une réunion des chefs de la diplomatie de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Moscou, ils sont convenus que les deux pays devaient observer les consensus auxquels sont parvenus leurs dirigeants sur le développement des relations sino-indiennes, notamment celui de ne pas laisser les différends se transformer en conflit.

Notant que la situation actuelle dans les zones frontalières n'était dans l'intérêt d'aucune des deux parties, ils ont également reconnu que les forces frontalières des deux côtés devaient poursuivre leur dialogue, se désengager rapidement, maintenir une distance appropriée et apaiser les tensions.

Les ministres ont déclaré que les deux parties devaient respecter les accords et protocoles existants sur les affaires frontalières bilatérales, préserver la paix et la tranquillité dans les zones frontalières et éviter tout acte qui pourrait aggraver la situation.

Par ailleurs, Beijing et New Delhi poursuivront leur dialogue via le mécanisme du représentant spécial sur la question frontalière entre la Chine et l'Inde, tandis que le mécanisme de travail pour la consultation et la coordination sur les affaires frontalières entre la Chine et l'Inde devrait également poursuivre ses réunions.

MM. Wang et Jaishankar ont reconnu qu'à mesure que la situation s'améliorera, les deux parties devraient accélérer leurs travaux pour décider de nouvelles mesures de confiance afin de maintenir et de renforcer la paix et la tranquillité dans les zones frontalières, ajoute le communiqué.

Suggest To A Friend
  Print