Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Le Kirghizistan et la Chine s'engagent à renforcer leur coopération bilatérale
2020/09/14

Le Kirghizistan apprécie l'aide de la Chine dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans ce pays d'Asie centrale et cherche à approfondir sa coopération avec elle dans l'ère qui suivra la pandémie, a déclaré dimanche le président kirghize Sooronbaï Jeenbekov.

Un voisin proche vaut mieux qu'un parent éloigné, a-t-il souligné en citant un proverbe chinois lors d'une réunion avec le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite à Bichkek.

Le Kirghizistan est un bon voisin et un ami de la Chine, a affirmé M. Jeenbekov, ajoutant que son pays était très reconnaissant envers la partie chinoise de l'aide qu'elle lui a offerte au moment le plus difficile de la lutte contre l'épidémie, notamment en fournissant une assistance matérielle et technique, en dépêchant des experts médicaux et en partageant son expérience.

Il a noté que la partie kirghize admirait grandement l'unité dont le peuple chinois a fait preuve pour surmonter avec succès l'épidémie.

La Chine est un leader mondial dans la recherche et le développement de vaccins, et apportera des contributions aussi nouvelles qu'importantes à la lutte contre l'épidémie, a-t-il déclaré.

M. Jeenbekov a réitéré que son pays appréciait hautement le concept d'une communauté de destin pour l'humanité proposé par le président chinois Xi Jinping.

Le Kirghizistan poursuit résolument la politique d'une seule Chine, se tient aux côtés de la Chine sur toutes les questions importantes concernant ses intérêts fondamentaux et sera toujours son ami fidèle, a-t-il souligné.

Bichkek est prête à travailler avec Beijing pour promouvoir davantage l'édification conjointe de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) et pour surmonter les effets néfastes causés par l'épidémie sur l'économie, a poursuivi M. Jeenbekov.

Il a ajouté que le Kirghizistan cherchait à élargir la coopération pragmatique entre les deux pays dans les domaines de l'investissement, de l'énergie, des transports, de l'agriculture et de la médecine, à explorer de nouveaux domaines tels que le commerce électronique et l'intelligence artificielle, et à accélérer la construction du chemin de fer entre la Chine, le Kirghizistan et l'Ouzbékistan, de manière à permettre au partenariat stratégique global entre les deux pays à parvenir à un plus grand développement.

M. Wang a affirmé pour sa part que la solidarité et la coopération étaient les armes les plus puissantes dans la lutte contre l'épidémie, ainsi que la meilleure interprétation du concept de communauté de destin pour l'humanité.

Nous vivons dans un monde interconnecté et nous devons nous entraider en cas de difficulté, a-t-il indiqué, ajoutant que le gouvernement chinois a lancé la plus grande opération humanitaire depuis la fondation de la République populaire de Chine, ayant fait parvenir des fournitures d'urgence à plus de 150 pays et organisations internationales dont le Kirghizistan.

Nous croyons que grâce à la solidarité et à l'assistance mutuelle, l'humanité sera en mesure de vaincre l'épidémie, a confié le chef de la diplomatie chinoise, soulignant que son pays est prêt à continuer de soutenir la partie kirghize dans la lutte contre l'épidémie, à renforcer la coopération en matière de vaccins et à se tenir aux côtés du peuple kirghize.

Wang Yi a dit que la Chine appréciait le ferme soutien du Kirghizistan sur les questions concernant ses intérêts fondamentaux et qu'elle le soutenait également dans la sauvegarde de sa souveraineté, de son indépendance et de sa dignité nationale.

La Chine soutient le Kirghizistan pour suivre une voie de développement adaptée à ses conditions nationales, et s'oppose à toute force extérieure s'ingérant dans ses affaires intérieures, a poursuivi M. Wang.

Nous sommes convaincus que sous la direction du président Jeenbekov, le Kirghizistan maintiendra la stabilité politique et l'harmonie sociale, et continuera d'avancer sur la voie de la modernisation, a-t-il déclaré.

La Chine est prête à renforcer sa coopération mutuellement bénéfique avec le Kirghizistan dans l'ère post-épidémique conformément à l'important consensus atteint par leurs chefs d'Etat respectifs, et à ouvrir un nouveau chapitre du développement des relations bilatérales, a conclu M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print