Page d'accueil Dernières Nouvelles Infos sur le Consulat Général Infos sur la circonscription Affaires consulaires Contactez-nous
Les MAE chinois et kirghiz conviennent de renforcer la coopération
2020/09/14

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue kirghiz Chingiz Aïdarbekov ont convenu d'approfondir la coopération entre les deux pays.

Lors d'une réunion tenue dimanche à Bichkek avec M. Aïdarbekov, M. Wang a noté que le Kirghizistan était un voisin amical et un partenaire stratégique global de la Chine, et que les liens bilatéraux s'étaient développés significativement grâce au soutien du président chinois Xi Jinping et du président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov.

L'amitié traditionnelle comprenant aide et soutien mutuels a résisté à l'épreuve de pandémie de COVID-19 et s'est davantage développée lorsque les deux pays ont combattu ensemble le virus, ajoutant une nouvelle dimension à leur partenariat stratégique global, selon M. Wang.

M. Wang a déclaré que sa visite visait à renforcer la coopération entre la Chine et le Kirghizistan contre la pandémie de COVID-19, et que la Chine continuerait de se tenir aux côtés du peuple kirghiz jusqu'à ce que la pandémie soit entièrement vaincue.

La Chine est un leader dans le développement du vaccin contre le COVID-19, qui sera partagé en tant que bien public dès qu'il aura été développé avec succès, a ajouté M. Wang.

La Chine est disposée à donner la priorité aux besoins du Kirghizistan, à coopérer avec la partie kirghize en matière de vaccins et à explorer des domaines de coopération dans la recherche et le développement de médicaments traditionnels chinois pour le bénéfice du peuple kirghiz, a-t-il assuré.

M. Wang a déclaré que sa visite visait également à consolider davantage le soutien mutuel, et que les deux voisins constituaient une communauté d'intérêts et de sécurité partagés.

Il a affirmé que la Chine, en tant qu'amie fiable du Kirghizistan, le soutenait fermement pour suivre une voie de développement adaptée à ses conditions nationales et soutenue par le peuple, pour défendre sa souveraineté, son indépendance, sa dignité et ses intérêts légitimes, et pour s'opposer à toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures.

La Chine apprécie le soutien indéfectible du Kirghizistan sur les questions concernant les intérêts fondamentaux de la Chine, a dit M. Wang, ajoutant que les deux pays devraient se comprendre et se faire confiance, et préserver ensemble leurs intérêts légitimes.

M. Wang a déclaré que sa visite visait à ouvrir une coopération mutuellement bénéfique dans l'ère post-pandémique, et que les deux parties devraient rattraper le temps perdu en accélérant la coopération bilatérale dans divers domaines.

Le poste de contrôle de Torugart entre la Chine et le Kirghizistan a été rouvert pour faciliter le fret transfrontalier, tandis que le personnel des entreprises chinoises est retourné au Kirghizistan pour relancer de grands projets de coopération, a noté M. Wang.

Les travaux ont repris sur la route alternative nord-sud au Kirghizistan, ainsi que la rénovation du réseau routier à Bichkek et du système d'irrigation du pays, entre autres projets, a-t-il précisé.

La Chine est prête à importer du Kirghizistan plus de produits agricoles de haute qualité populaires auprès du marché chinois, et invite ce dernier à participer à la troisième Exposition internationale d'importation de la Chine, a ajouté M. Wang.

Lors de la réunion, M. Aïdarbekov a déclaré que le Kirghizistan appréciait le développement des relations entre la Chine et le Kirghizistan, et que la pandémie de COVID-19 n'avait pas ralenti le rythme de la coopération bilatérale, ajoutant que les dirigeants des deux pays avaient été en contact étroit et étaient parvenus à des consensus importants.

Le ministre kirghiz des Affaires étrangères a affirmé que son pays remerciait la Chine pour l'aide précieuse apportée dans la lutte contre l'épidémie et espérait continuer à obtenir le soutien chinois dans les domaines des vaccins et de la médecine traditionnelle chinoise.

Il a noté que le Kirghizistan continuerait à faire progresser son amitié avec la Chine, à adhérer à la politique d'une seule Chine, à soutenir la voie de développement choisie par le peuple chinois, à soutenir la position de principe de la Chine sur les questions concernant Hong Kong, Taiwan et le Xinjiang, et à s'opposer fermement à toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Chine.

Il a indiqué que le Kirghizistan était disposé à participer pleinement à l'édification de l'Initiative la Ceinture et la Route, à faire avancer la construction du chemin de fer Chine-Kirghizistan-Ouzbékistan et à approfondir les échanges et la coopération avec la Chine dans des domaines tels que le commerce, les investissements, l'éducation et la jeunesse.

La Chine a lancé avec succès le mécanisme de réunion des ministres des Affaires étrangères avec cinq pays d'Asie centrale, qui servira de nouvelle plateforme et ouvrira des perspectives plus larges pour la coopération entre les pays d'Asie centrale et la Chine, a estimé M. Aïdarbekov.

Suggest To A Friend
  Print